Voyage

Escalade du rocher d'Ifach à Calpe, Alicante

Pin
Send
Share
Send


Les vues du haut vers le sud

Il arrive souvent que vous finissiez par connaître beaucoup mieux des zones situées à des milliers de kilomètres de chez vous que ce qui vous entoure dans votre province. C'est mon cas. Vous pouvez me demander quelle est la meilleure façon de traverser le Mozambique et je vous le dirai, mais lorsque vous me posez des questions sur les routes de montagne de ma province accidentée -Alicante est la deuxième province la plus montagneuse de toute l'Espagne- Je serai totalement vide. C'est triste et j'ai décidé d'y remédier.

La semaine dernière, j'ai rencontré mon ami Manu et son ami Pedro -alias Palenco- et nous sommes remontés sur l'une des icônes de la Costa Blanca d'Alicante: le rocher d'Ifach.

Il Parc Naturel Peñón de Ifach Il est situé à environ 65 kilomètres au nord d’Alicante, dans la région de Marina Alta.

Pour arriver à lui Depuis la capitale, vous avez le choix entre le national 332 et l’AP-7. Si vous choisissez l'autoroute, vous arriverez plus rapidement mais au prix de 5,10 euros par véhicule. Nous nous sentions splendides, comme le soleil du matin, et nous avons décidé de prendre l’autoroute jusqu’à la sortie qui nous mènerait à Calpe, la ville au pied du rocher.

Le rocher vu depuis les premières rampes sur sa face ouest

Calpe - comme tant d'autres dans la région - c'est une petite ville agitée l'été et endormie l'hiver dont les résidents permanents parlent des langues nordiques ou d'Europe centrale et crachent un peu d'espagnol. Ses restaurants sur la promenade sont réputés pour leurs fruits de mer. Cependant, il est dommage que le développement urbain excessif ait été chargé avec un site naturel qui devait être magnifique il y a 60 ans.

Nous avons garé la voiture dans un petit terrain non attenant juste à côté de la petite rampe qui mène à l'entrée du parc naturel. Il faut passer par un tour pour y accéder, mais personne ne s’inquiète, car il ne sert qu’à compter le nombre de visiteurs et rien ne devrait être payé.

Nous commençons à gravir les premières rampes à l’ombre du grand rocher calcaire de 332 mètres de haut. Je voulais augmenter un peu le rythme dans cette première partie pour rejoindre le plus tôt possible la zone baignée par le Soleil, mais je reconnais que j'étais tentée de m'arrêter à plusieurs endroits offrant déjà des vues extraordinaires. J'ai pris plusieurs photos qui ont ensuite été abandonnées au profit de celles que j'ai prises quelques centaines de mètres plus haut.

Certains pins carrascos étaient parsemés de différentes variétés d’arbustes qui s’accrochaient à la roche, craignant de tomber dans la Méditerranée.

Il y a aussi des sites archéologiques dans le rocher

Pin
Send
Share
Send