Voyage

Droits du voyageur: annulations, surréservation et autres cauchemars

Pin
Send
Share
Send


Un article intéressant apparaît sur le blog de Consumerista où un avocat décrit les droits du voyageur. Il s’agit d’un texte exhaustif et bien documenté - dédié à Word qui occupe six pages entières. J'y découvre toute une série de réglementations qui continuent à être enfreintes, en particulier dans la section des vols. Plusieurs fois, malheureusement, violé par la même ignorance de la loi par le voyageur lui-même.

Si jamais vous vous retrouvez avec un refus d'embarquement pour cause d'annulation, de surréservation, de retard ou de perte de bagage, je vous conseille de consulter un conseiller juridique sur le problème.

Quelques points intéressants que je ne connaissais pas:

  • Si un jour vous manquez de vol en raison d'une surréservation - pratique légale mais pénalisée - vous pouvez rester seul entre 125 et 600 euros en fonction du temps qu'il vous faudra pour atteindre votre destination. Bien entendu, la nuit et la nourriture et les boissons nécessaires au temps d'attente du voyageur sont inclus.
  • S'ils annulent votre vol et ne vous proposent pas une alternative de voyage vous permettant d'atteindre votre destination à plus de quatre heures d'intervalle, ils doivent vous payer les mêmes montants et conditions que dans les cas de surréservation.
  • Si un vol est retardé de plus de cinq heures, vous avez le droit d'annuler le voyage et de rembourser le prix.
  • Si vous êtes placé dans une classe inférieure dans l'avion, il devra vous indemniser au moins 30% du prix et jusqu'à 75% sur les vols extra-communautaires de plus de 3 500 kilomètres.

Une chose est très claire: qui ne pleure pas n’allaite pas et s’il n’ya pas de réclamation, il n’ya pas de compensation.

Je recommande la lecture complète à travers le blog du consommateur.

Pin
Send
Share
Send